License

Recherche de votre sujet par mots clés (ex: pédagogie active) OU Consulter les libellés au bas de la page, à gauche OU Consulter les 10 articles les plus populaires des 30 derniers jours, au bas de la page.

Rechercher les articles dans ce BLOGUE par mots-clés

Le texte du mois de février sélectionné par les lecteurs :

jeudi 8 décembre 2016

Mes principes du magistral

Mes principes du magistral utilisant des activités expérientielles, des échanges entre les pairs et avec l’enseignant, s’opposent nettement à une vision individualiste de l’apprentissage ; ce que prône essentiellement le magistral traditionnel. 

Tout comme Vygotsky (lien ci-après), je crois fermement qu’apprendre c’est élaborer soi-même ses connaissances en passant obligatoirement par une phase d’interaction sociale avec ses pairs, avec l’enseignant et aussi peut-être, avec des individus étranger au contexte scolaire comme les parents et amis. Il m’arrive souvent qu’un étudiant m’interpelle en classe pour me poser une question ou m’exposer à une situation sur la théorie amenée par un parent lors d’une discussion hors classe.

Les principes socioconstructivisme de Vygotsky sont un puissant apport complémentaire au constructivisme piagétien et caractérisant mon magistral. Les interactions sociales que je préconise se font en utilisant le langage évidemment mais surtout, l’expression et la verbalisation des idées, des croyances et de la compréhension des notions tout en utilisant le nouveau lexique de la théorie à apprendre. 

Je crois fermement que le développement langagier et écrit de l’expression des idées est un outil d’appropriation essentiel aux apprentissages et au développement de certaines fonctions cognitives nécessaire pour apprendre durablement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire